Se préparer et préparer son auto à une journée circuit

 

 

Qu’est-ce qu’une journée circuit avec le SCCT ?

Vous souhaitez participer à une de nos dates et vous vous demandez comment cela se passe ?


Et bien voilà, nous organisons la plupart du temps nos journées en sessions de roulage de 15 ou 20 min par groupes le matin (groupes en fonction de l’efficacité/expérience des autos et pilotes), puis en accès libre l’après midi (nombre maxi d’auto en piste en fonction du circuit et une fois le max atteint un sort, un rentre). La prise de piste par les participants est précédée d’un briefing obligatoire en début de journée précisant l’organisation de la journée, les règles en piste, les modalités pratique de prise de piste, les horaires, etc…..

Sur piste nous imposons le comportement “gentleman driver”. La philosophie de ces sessions veut que chacun vienne pour se faire plaisir et sans volonté d’être le meilleur ou de mettre en concurrence les participants. C’est pour cela qu’il n’y a aucune notion de chronométrage ni départ arrêté. Aussi, nous nous efforçons de choisir des circuits sans grands risques en cas de sortie de piste (grands dégagements, limitation de murs au maximum, pelouse préférée). Cependant, le risque est toujours présent, pour votre voiture ou pour vous. Une mécanique trop sollicitée peut lâcher, vos pneus, plaquettes, disques et autre consommables en prendront forcément un coup, un excès de confiance et/ou la fatigue peut vous emmener dans le bac à sable ou pire, dans un autre participant… Il faut être conscient de ce que représente une session circuit avant de considérer en faire une.

En cas de sortie de piste ou bien de contact avec un autre participant, il faut savoir que le code de la route ne s’applique aucunement. De plus, certaines assurances ne couvrent pas l’utilisation de votre auto sur circuit sans assurance RC supplémentaire préalablement souscrite (à l’année, au weekend ou à la journée suivant les compagnies), renseignez vous auprès de votre assureur ou contactez le nôtre AXA Thierry PIERRE, pour les autos de compétition sans carte grise ni immatriculation, les protos, barquettes et formules une assurance RC reste obligatoire. Nous exigeons une attestation de la part de votre assureur pour nous assurer que vous êtes couvert pour un usage piste loisir.

Vous vous êtes inscrit, la date est dans une semaine, que prévoir ?  

Pneumatiques – Vérifier l’état des pneus. On ne va pas “finir ces pneus” sur circuit. Comment fait-on si on les fini vraiment pour rentrer ? Vérifier le serrage des écrous des roues. Ne pas trop les serrer (jantes tôles 5 à 6kg/m, alu 10Kg/m, toujours en étoile).

Freins – Vérifiez que les plaquettes et disques sont en parfait état. Si vous devez changer les plaquettes prévoyez leur rodage avant d’aller sur piste et assurez-vous aussi que votre liquide de frein soit au bon niveau et pas trop âgé.

Moteur – Votre moteur va passer plus de temps dans les tours qu’habituellement, assurez-vous que tous les filtres et toutes les courroies soient en bon état et soyez particulièrement attentif au bon niveau d’huile. Emmenez toujours un peu d’huile moteur avec vous pour faire face à la la consommation d’huile accrue sur circuit. Suivre des préconisations d’huile pour usage intensif ou haute température est souvent bénéfique.

Suspension/Direction – Les pièces de suspension et de direction font tout le comportement et la précision du véhicule sur circuit… et donc votre niveau de confiance sur piste. Assurez-vous que ces pièces sont en bon état et ne soyez surtout pas tenté de prendre la piste (ni la route d’ailleurs) avec des pièces usées ou défectueuses, (particulièrement: silentblocs- amortisseurs-rotules).

Carrosserie – La carrosserie doit être en bon état car nous ne voulons pas de coffres qui s’ouvrent, d’enjoliveurs qui se baladent et de pare-chocs qui se détachent pendant que vous roulez.

Extincteur – Les extincteurs ne sont pas obligatoires, cependant nous recommandons que vous vous munissiez d’un extincteur à l’intérieur du véhicule, solidement arrimé en cas d’accident.

Divers – Vérifier la présence d’au moins un point de remorquage (anneau, crochet, sangle, etc). Se renseigner sur les spécifiés du circuit (endroit piégeur, virages en aveugle, en dévers…). S’assurer que votre auto ne perd aucun liquide, ni huile, ni liquide de refroidissement, ni essence par le bouchon du reservoir (cela pourrait causer une sortie de piste d’autres participants).

Le Jour J : 

– Être frais et dispo ! Éviter à tout prix la gueule de bois ou la sortie de nuit blanche, préférez une nuit d’hôtel à la route le matin…
– Avoir une tenue adaptée :

  • Chaussures adaptées : Chaussures légères à semelle fine. Pas de tong ni de Rangers …
  • Pas de short, jupe, un jean est le plus simple.
  • Eviter tout vêtement inflammable, genre survet’ polyester (les incendies, ça existe …)
  • Une paire de gants vous permettra d’avoir une conduite plus confortable.
  • Un casque Jet auto sera un plus, moins lourd et plus aéré qu’un casque moto intégral.

– Avoir une légère collation et une bouteille d’eau.

Sur le paddock :

– Attention aux gens et aux enfants ! Roulez au pas.
– Laissez chauffer votre moteur 5 bonnes minutes avant de partir pour une session.
– Assurez vous d’avoir assez d’essence pour la session à venir (en piste la jauge devient souvent folle).

– Otez tout objet baladeur à l’intérieur de l’auto qui n’est pas arrimé fermement au véhicule. Les stylos et les bouteilles peuvent devenir des projectiles mortels. Assurez-vous de vider votre coffre, dans certains cas cela signifie également déposer la roue de secours. Il y a toujours un endroit lors de nos journées où entreposer les divers objets déplacés pendant que vous tournez sur piste. Toutefois, ni le circuit, ni le S.C.C.T. ne pourra être tenu responsable de vos affaires, aussi laissez tout objet de valeur à la maison.

– Ne serrez pas le frein à main au retour d’une session, vous risqueriez de coller vos plaquettes ou garnitures, préférez mettre une vitesse et une cale devant un pneu pour immobiliser la voiture.

Sur la piste : 

– Faites chauffer progressivement pneus et freins, si nécessaire sortez de la session pour ajuster la pression de vos pneus.
– Regarder dans vos rétroviseurs. Derrière et sur les côtés. L’angle mort ne sert pas que sur la route. Ça vous évitera de faire du touche-touche en plongeant à la corde !
– Quand un participant arrive vite derrière vous, mettez le clignotant du côté ou vous allez rester pour lui signifier que vous l’avez vu et laisser le passer sans pour autant vous sortir de votre trajectoire. La tradition veut que ce soit le poursuivant qui fasse le dépassement et pas le poursuivi qui se rabatte.
– Sachez vous arrêter à temps si vous avez un doute (les pneus commencent à glisser, les distances de freinage s’allongent, vous vous faites des frayeurs…).
– Regardez les commissaires de course le long de la piste et respectez les drapeaux :

  • Jaune immobile : danger au bord de la piste ; restez en dessous de vos capacités ; interdit de doubler
  • Jaune agité : danger sur la piste ; ralentissez ; interdit de doubler
  • Bleu immobile : une voiture plus rapide vous rattrape ; cédez le passage
  • Bleu agité : une voiture plus rapide va vous doubler ; cédez le passage
  • Jaune à bandes rouges : piste glissante ; changement d’adhérence
  • Rouge : fermeture de la piste ; réduisez votre vitesse ; rentrez aux stands
  • Noir : conduite dangereuse ; réduisez votre vitesse et rentrez aux stands

– En cas de problème, allumez vos warning, réduisez votre allure et rentrez aux stand, si vous ne pouvez pas ou si vous avez une fuite de liquide ARRETEZ VOUS immédiatement en bord de piste (pour salir le moins possible la piste) attendez la dépanneuse en restant dans votre auto (sauf en cas d’incendie bien-sur !).

Et le plus important : faites vous plaisir !

Après une session : 

– Laissez la mécanique refroidir avant de couper le moteur, pour cela réduisez votre allure dans le dernier tour
– Laissez la voiture refroidir (pneus, freins,…) avant de reprendre la route
– Avant de partir, regonflez vos pneus à la pression demandée sur route, vérifiez les niveaux, l’absence de fuite.

Bonne route 😉