Retour sur Montlhéry 19 avril 2015

SCCTMontlhery2015Retour sur notre journée de roulage du dimanche 19 avril 2015 sur le circuit de Linas-Montlhéry.

Il est des lieux dont l’aura se ressent immédiatement… et l’autodrome de Montlhéry en est assurément un. Déjà il y a le choix des noms. Le fait de pénétrer dans l’enceinte par la porte « Jean Rédélé » est déjà un signe pour les amateurs que nous sommes. Et puis on se retrouve face à cette immense structure que constitue l’armature de l’anneau. Invariablement on a cette sensation de pénétrer dans une arène. Sauf qu’il n’est nullement question de jeux du cirque et de combats de gladiateurs. Cette arène-là est toute dévouée à la ferveur automobile.




Il y aura bien quelques « passes d’armes » en piste. Mais toujours dans le plus grand respect des pilotes et des mécaniques… esprit gentleman driver oblige. Feuilletez un ancien « Scratch » ou « Autopop » et alors vous aurez une idée de ce que peux offrir la vue des quelques 90 voitures alignées sur le paddock… la couleur en plus.

120347DPP0204Bien sûr on découvre quelques « monstres » qui ont fait le bonheur des groupes II et IV. Du côté de la firme de Zuffenhausen les  911 tirent leur épingle du jeu. La rarissime ST voisine une mythique 2,7RS, tandis que  les autres modèles des génération « classic » et type G rivalisent d’élégance et sportivité. Plus bestiales les Mustang, dont une GT350, font écho à l’autre pony-car de Ford, mais version Europe, j’ai nommé la Capri 2600RS.

Restons chez Ford encore avec la très belle Escort mkI gr2 de Philippe. Autre Escort, une RS2000 mk2 cette fois, celle de Pierre-François Clot (champion HTSCC Groupe 1 2013) qui  nous a illustré toute sa science du pilotage par quelques passages de haute volée.   

903446DPP0208La convivialité qui règne en piste n’a d’égale que celle des paddocks. Une journée SCCT c’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres passionnés et de partager avec eux leur histoire et celle de leur monture. C’est le cas d’Olivier dont l’acharnement qu’il aura mis à reconstruire sa TVR Tuscan V8 force le respect. Parti d’une semi épave coursifiée, il lui aura fallu près de 7 ans pour la faire renaître dans sa configuration d’origine. Mais en voyant cette rarissime auto s’extraire comme un boulet de canon au son de son V8 302ci Ford, il n’y aucun doute sur le fait qu’il est largement récompensé de ses efforts.

P1130752

L’histoire ce n’est pas seulement celle du circuit et des autos mais c’est aussi celle des hommes. Comme Gérard Lepron, « Monsieur Volvo 122S », qui nous faisait encore une fois l’honneur de sa présence et nous démontrait, volant en main, que rien ne remplace l’expérience. C’est aussi celle de Joël au volant de sa R8 gord… pilote d’autant plus légitime qu’il a lui-même couru la coupe en son temps.

En voyant les grands évènements VHC modernes, on en finirait presque par oublier qu’à l’époque la majorité des concurrents roulaient sur des autos modestes. Prenez par exemple les coupes du salon ou de l’ACIF. Pour une 250GT combien de NSU, Mini, R8, Ford, Opel ou Alfa? Ces autos, aujourd’hui comme hier, constituent l’essentiel de nos plateaux et ce pour notre plus grand bonheur.

Les Mini, plus affutées les unes que les autres, se jouent encore de cylindrées bien plus grosses. Certains jouent la carte de l’originalité, comme Rémi avec sa Ginetta G15 ou bien Vincent avec sa DAF66. Tout aussi originale la Honda Civic de notre partenaire Vintage Racers. A voir le sourire de Thibaut Amant à la fin de chaque session il ne fait nul doute que la petite puce est une machine à sensations. Les « bombinettes » ont aussi les faveurs des pilotes, comme nos deux Simca 1000 aux couleurs « so seventies ». Côté originalité aussi comment ne pas tomber sous le charme de la Triumph GT6 de Patrick, la MGA de Christian ou encore la TR250 de Luc-Benoît dont l’injection Lucas doit rappeler des heures de longue mise au point à certains !

390257DPP0211 mini pk5i6551_imagesia-com_x0nf_large qzu1

Et puis je ne vous ai pas encore parlé des magnifiques Lotus Elan, des barquettes, des Giulia, des…. Bref, vous l’aurez compris, 90 autos, 90 pilotes, et des milliers d’histoires à raconter. Bien sur les photos et les vidéos vous donneront un aperçu de cette journée haute en couleur. Mais la meilleure façon de vivre ces journées c’est de nous rejoindre. Alors rendez-vous le 10 octobre prochain sur le circuit de Magny-Cours Club pour  vivre notre passion ensemble. (inscription et détails de la journée ici)

Ce compte-rendu ne serait pas complet sans les quelques remerciements aux personnes qui nous permettent de vivre ces journées. Nos partenaires et désormais amis : Passion Auto France, l’agence AXA Thierry Pierre et Vintage Racers. Merci aussi à Paris Auto Event, et plus particulièrement à Patricia et Denis pour leur organisation sans faille. Un immense coup de chapeau à nos « anges gardiens », les commissaires de piste, qui ont assuré une prestation sans faille et avec en bonus sourires et pouces levés. Et « last but not least » nos participants, une fois encore exemplaire en piste comme sur le paddock.

Si vous souhaitez plus de photos/vidéos sur cette journée et/ou réagir à ce compte rendu, rendez-vous sur notre forum: http://forum.scct.fr/topic/2135-dimanche-19-avril-montlhéry/

Visionnez les photos sur notre galerie: http://photo.scct.fr/

les vidéos: https://www.youtube.com/results?q=montlhery+scct+2015

partenaires

Logo PAE 1